Au fil du temps, le Canal d'Orléans a grandement contribué au développement économique du Loiret.

 

Créée à la fin du XVIIème siècle, cette voie d'eau a permis jusqu'à l'avènement du chemin de fer, le négoce des marchandises entre Seine et loire.

 

 

HISTORIQUE

 

  • 1676 : Robert Mahieu, négociant en bois en Forêt d'Orléans, demande l'autorisation au Duc d'Orléans (1640-1701) de creuser une voie d'eau entre le Loing (pour rejoindre Paris via la Seine) et le secteur de Lorris.

 

  • 1677-1678 : ouverture du tronçon entre Vieilles Maisons et Buges.

 

  • 1679 : Robert Mahieu veut prolonger le Canal jusqu'à la Loire à Orléans. Par manque de fonds, il cède le Canal au Duc d'Orléans qui l'abandonne à son tour à un architecte et à un financier.

 

  • 1681 : début de la construction du Canal. Entre-temps, le Duc reprend la concession et confie le chantier à Jean de Creil.

 

  • 1686-1691 : Jean-Baptiste de Régemortes dirige la fin de la construction du Canal.

 

  • 1692 : ouverture du Canal d'Orléans. Succès immédiat: le 5 Mars 1692 passage du premier bateau de la Loire à la Seine.

 

  • 1692-1793 : "Siècle d'or" du Canal d'Orléans". Près de 2 000 bateaux remontent la Loire depuis Nantes et gagnent Paris par le Canal d'Orléans.

 

  • 1793 :A la Révolution, Le Canal d'Orléans devient un Bien National; son propriétaire, Philippe Égalité, duc d'Orléans (1747-1793) est guillotiné .

 

  • 1863 : après différents propriétaires, la gestion du Canal est confiée aux Ponts et Chaussées pour 91 ans.

 

  • 1879 : pour concurrencer le chemin de fer, Charles Freycinet lance un programme de modernisation des canaux français. L'idée de prolonger le Canal jusqu'à Orléans est à nouveau dans l'air.

 

  • 1908-1921 : Travaux du deuxième tronçon Combleux - Orléans.

 

  • 1954 : le chemin de fer entraine le déclin de la navigation sur le canal d'Orléans, qui est ensuite déclassé.

 

  • 1978 : création du Syndicat Mixte de Gestion du Canal d'Orléans. Il réunit le Département du Loiret et les 20 communes riveraines.

 

  • 1985 : l'État confie au Département du Loiret la gestion du domaine pour 50 ans. Ce dernier mène depuis un programme régulier de restauration.

Usine Eléctrique de Fay aux Loges

 

Cette ancienne usine fournissait de l'électricité aux sous-stations de pompage.

Les pompes permettaient de remonter l'eau du bief aval vers le bief en amont, pour ne pas perdre l'eau lors d'une éclusée.

 

Pour plus de renseignements sur l'histoire du Canal d'Orléans, l'association 'Les Amis du Canal d'Orléans" est à votre disposition au